Présentation

Leila Buecher est la jeune fondatrice de la marque LS Buecher. Elle ne manque pourtant pas d’expérience ! Après quelques années passées dans le monde de la lingerie de luxe, elle se passionne pour le métier de bijoutier et décide de créer sa propre marque en 2016.

Quel est votre parcours ?

En 2002, l’année de mes 17 ans, j’obtiens mon baccalauréat littéraire option arts plastiques. C’est tout naturellement que je me dirige vers des études d’histoire de l’art. Mais je me rends rapidement compte que ce que je veux, c’est entrer au plus vite dans la vie active ! Dès 2003, je touche à tous les domaines, j’expérimente : restauration, vente, merchandising... En 2004, j’obtiens un poste dans le secteur de la lingerie de luxe. Tout dans cet univers m’intéresse alors : le souci du détail, la finesse du tissu, l’histoire de la marque et surtout, la relation particulière qui s’instaure avec le type de clientèle qui fréquente ma boutique.

Qu’est-ce qui vous plait dans cette relation client particulière ?

Comprendre, observer, mettre en confiance, toujours trouver le bon mot, ne jamais être dans le jugement… Mon objectif est avant tout de mettre en valeur une personne avec le produit adéquat et non l'inverse, comme on peut l’observer fréquemment dans le secteur de la mode et de ses excès. La relation client, c’est se prendre au jeu et cerner quelqu'un à partir d’infimes détails, à ces petits riens qui l'entourent… Un exercice subtil, mais tellement satisfaisant lorsque le client a le sentiment que sa demande est comprise, voire anticipée.

Comment êtes-vous arrivée dans la bijouterie ?

J’ai travaillé jusqu'en 2008 dans le monde de la lingerie, jusqu’à être responsable de boutique. J’ai eu le sentiment d’en avoir fait le tour et que de nouveaux horizons m’attendaient. J'avais besoin d'apprendre et surtout de me passionner pour un autre secteur. C’est là que j’ai intégré l'univers de l'horlogerie et de la joaillerie… mon Saint-Graal ! Bien sûr, il m’a fallu tout réapprendre : intégrer de nouveaux repères, une nouvelle hiérarchie, un nouveau marché… Mon entourage m’annonce qu’il faut un an pour être opérationnel dans le domaine, mais pour moi, c’est la révélation !

Leila Buecher - Joaillerie - Bagues de fiançailles et alliances sur mesure

Comment se sont passées vos premières années dans la bijouterie ?

Pour la petite anecdote, j’ai commencé par travailler dans la bijouterie où ma mère m’avait fait percer les oreilles, toute petite. Enfant déjà, j’improvisais des sessions simulées d’achat de pierres précieuses ! La réalité a rattrapé la fiction lorsque j’ai intégré une célèbre bijouterie de luxe. C’est là que tout prend son sens. Mais c’est là aussi que je commence à intégrer les difficultés du métier, à en appréhender toutes les problématiques. Chaque soir, je travaille dur, je m’imprègne des marques, de leur style, de leur histoire. Je me forge petit à petit une solide culture du métier.

Et surtout, je commence à comprendre tout l’enjeu qu’il y a autour de l’achat d’un bijou.

Quel est cet enjeu ?

L’achat d’un bijou précieux scelle parfois des mois, voire des années de travail. Il se fait rarement au hasard. Le bijou n’est pas qu’un simple objet. Son acquisition fait l’objet de nombreux fantasmes et est le fruit d’une longue quête à la recherche du bijou « idéal ». Le bon bijou, c’est celui qui arrive à préserver, année après année, l’état extatique ressenti lors son achat. Il est porteur de sens et chargé d’histoire. La personne qui le possède doit ressentir la même émotion à chaque fois qu’elle le portera.

Pourquoi avoir créé votre propre marque ?

Progressivement, je me suis détachée du marketing des marques, de la course à l'hyper luxe et de la standardisation. Ce qui me touche de plus en plus, ce sont les demandes personnelles et personnalisées. J'aime prendre mon temps avec les clients, pour leur offrir une réponse au plus juste de leurs envies grâce à un cahier des charges précis, rigoureux même ! Je ne veux rien de moins que réaliser leurs rêves, les guider dans leurs choix, être à leur écoute de manière objective en les conseillant sans pour autant les influencer, et tout en intégrant la contrainte budgétaire de chacun. Une idée du luxe finalement très « à la française » !

Leila Buecher - Joaillerie - Bagues de fiançailles et alliances sur mesure

Comment se passent vos rendez-vous avec les clients ?

À l'heure où toutes les marques de luxe exportent leur concept dans les grandes villes, j'ai décidé de prendre à contre-courant cette standardisation. J'ai souhaité avoir un cadre unique et plus authentique. Mon idée est de travailler sur rendez-vous, sans contraintes horaires, pour offrir un moment de qualité et exclusif à chacun de mes clients. Un moment qui leur est entièrement dédié et où ils sont au centre de toutes les attentions.

Lors de la première prise de contact, l’objectif est d’apprendre à se connaître, de mettre en place un climat de confiance, de voir dans quelle direction nous pouvons évoluer de concert. À partir de ces échanges, nous élaborons un cahier des charges basé sur deux axes principaux : le choix de la monture et celui de la pierre.

Je travaille essentiellement avec des prototypes pour pouvoir faire un bijou entièrement sur-mesure. J’ai toujours refusé de faire porter à mes clients le poids d’un stock démesuré.

Une fois le cahier des charges établi, nous prenons rendez-vous pour la deuxième étape. C’est à ce moment-là que commence mon travail de recherche. Je pars à la quête de la pierre parfaite tout en respectant l’ensemble des critères vus avec le client (couleur, pureté, budget...). L'atelier - qui est mon partenaire le plus précieux - et moi travaillons ensemble sur le projet de monture.

De mon côté, je mets en place un système de mood board. Je réalise un travail d'archives, identifie toute une série d'éléments qui me permettront de faire une maquette 3D. Bien évidemment, tout au long de ces étapes, je reste toujours en contact avec mon client pour lui faire part de l'évolution du projet.

Nous avançons main dans la main ! Car chaque bijou est une affaire personnelle. Un projet que je porte en moi pour qu'il soit au plus près des désirs de mon client.

Arrive ensuite la troisième étape de présentation du projet, sous forme de dessin ou de maquette 3D. Avec le client, nous faisons un point ensemble sur l'évolution du projet, pour valider les points retenus et retravailler l’un ou l’autre détail. Pour les projets les plus complexes et surtout pour mieux appréhender les volumes du bijou, une cire de la bague est réalisée.

Enfin, après quatre semaines passées en atelier, la bague est fin prête, et c’est non sans une grande émotion que je la livre à son heureux acquéreur !

Leila Buecher - Joaillerie - Bagues de fiançailles et alliances sur mesure

Portrait chinois
« Et si nous faisions plus ample connaissance... »

Votre premier souvenir « joailler » ?

Petite, un pendentif coeur ciselé que ma mère m'a offert. Je le portais pour les grands événements. C'était la promesse d'une jolie robe ! Avec lui, je me sentais « spéciale ».

votre taille de diamant préférée ?

J'ai beau réfléchir, je les aime toutes ! Elles ont toutes un petit « je-ne-sais-quoi » que j'affectionne. 

La taille Brillant, c'est un réel basique. Un must qu’il faut avoir ! Son feu est tout simplement incroyable.

Avec la Princesse, on peut s'amuser avec des styles plus architecturés et plus contemporains.

La taille Emeraude… Quelle allure ! En solitaire ou en alliance, elle ne laisse place qu'à la perfection.

Le diamant taille Coussin est l’un de mes petits chouchous. Le feu, la forme… il est une promesse à la découverte. 

Quand je vois un diamant taille Poire, je ne peux m’empêcher de penser à Elizabeth Taylor. Cette taille est auréolée de grâce et de caractère. Finalement, je crois que j'ai un dessein pour chacune des tailles !

Votre vision de la joaillerie ?

Libre, heureuse et festive.

dans votre boîte à bijoux, il y a…

Des boucles d'oreilles, toujours... D'ailleurs, je rêve d'un modèle que j'ai hâte de réaliser ! J'ai aussi deux anneaux très sobres en or, ainsi que ma bague de fiançailles. Finalement, je suis très raisonnable ! En réalité, j'ai beaucoup d'envies que je tiens à créer. Je viens de me rendre compte que je fais à mes clientes certains bijoux que j'aimerais moi-même porter.

et l’avenir ?

Faire de beaux bijoux et faire vivre des moments magiques et uniques à tous mes clients. Quant au reste, je vais garder deux ou trois secrets pour moi…

Votre philosophie ?

Ne jamais renoncer et tenir bon.... Ne jamais renoncer au bonheur, à l'amour, à ses rêves, à tout ce en quoi on croit… et s'armer de courage pour les réaliser !

votre source d’inspiration ?

Tout ce qui m'entoure : la nature, les gens, leur allure, leurs grandes histoires et leurs petites histoires… La vie est une source inépuisable d'inspiration !

Pourquoi se lancer ?

Un bijou, c'est une ode à la vie, au bonheur, à la transmission. Il y a quelque chose de magique qui se passe à chaque réalisation.

le bijou idéal ?

Celui qui va en toutes circonstances et qui ne subit pas le temps.

Suivez-moi sur Instagram

Copyright © 2017 L-S Buecher All rights reserved - mentions legales